Aller au contenu
Le Village

Le Village

Au fil de l'Ill...

Oberhergheim est une commune française rurale située dans la circonscription administrative du Haut‑Rhin et, depuis le 1er janvier 2021, dans le territoire de la Collectivité européenne d’Alsace (CeA), en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Oberhergheimois et les Oberhergheimoises (en dialecte alsacien : d’Overhergerflaschaputzer).

Géographie

A 202 mètres d’altitude, entre la chaîne de montagne des Vosges à l’ouest et la Forêt-Noire à l’est, Oberhergheim jouxte les communes de Niederhergheim, Biltzheim, Niederentzen et Oberentzen.

Le village est idéalement situé entre Colmar (15km) et Mulhouse (32km), à proximité de l’autoroute A35, dite des cigognes ou alsacienne. Le ban communal possède une superficie de 19,86km², soit 1986ha.

Au 1er janvier 2020, la population légale totale était de 1248 habitants.

Histoire

Oberhergheim est un gros village-rue qui s'étend le long de l'Ill. Apparaissant dans les textes dès le VIIIe siècle, il fut successivement propriété de l'abbaye de Murbach, des Habsbourg au XIIIe siècle, des Hattstatt de 1307 à 1585, puis des Schauenbourg, avant d'échoir en 1713 au préteur royal Klinglin.

François Joseph, fils de Jean-Baptiste Klinglin, fit reconstruire le premier château des Schauenbourg. Il "ressemblait à un temple" et possédait un "bassin à pyramide d'eau" alimenté par le "canal Vauban" où on avait construit une roue hydraulique.

Après la dispersion de son mobilier en 1754, le château fut vendu en 1796 puis démoli au XIXe siècle. Le village possède une architecture rurale fort intéressante, typique de la plaine, avec notamment quelques grosses fermes à cour ouverte, signe de la prospérité agricole du XIXe siècle.

Livre Uns'r Dorf
Livre Uns'r Dorf

L'histoire de nos armes

Le village n'avait apparemment pas d'armoiries jusqu'en 1696. A cette époque, le village profita d'une offre de l'autorité royale qui permettait à toute communauté et à tout bourgeois d'avoir ses armoiries sur simple demande moyennant le versement d'un droit déterminé.

En langage héraldique, les armes d'Oberhergheim se blasonnent ainsi :

d'argent à la fasce de gueules accompagnée de trois tourteaux de même, deux et un

inspirées de celles de la famille de Klinglin, qui portait

d'argent à une fasce de gueules accompagnées de trois fleurs de Lys d'azur.

Les détails des armoiries ne forment pas les éléments d'un texte à lire. Leur arrangement constitue une figure qui frappe à première vue et que la mémoire retient facilement.

L'histoire de nos armes
L'histoire de nos armes

Monuments et Patrimoine

L'église
L'église

L'église

Mentionnée dès le XIIIe siècle, l'église Saint-Léger appartenait à l'abbaye de Murbach.

La mairie
La mairie

La mairie

La mairie est une ancienne propriété des Klinglin, située à proximité de l'église. Le bâtiment a été acheté par la commune en 1782.

Une ferme typique d’Oberhergheim
Une ferme typique d’Oberhergheim

Une ferme typique d’Oberhergheim

Située derrière l’église, cette grande ferme construite en U porte la mention de plusieurs dates ainsi que les initiales d'une famille de propriétaires, les Schmoll.

Pietà
Pietà

Pietà

Cette pietà se trouve abritée par un oratoire en grès, protégé à l'origine par d'épais barreaux mais dont la porte a disparu. Le Christ repose sur le creux de l'épaule de la Vierge. La décoration intérieure de l'édifice a été réalisée avec des couleurs vives.

Stèle
Stèle

Stèle géodésique

Les stèles géodésiques de Sausheim et Oberhergheim sont deux mires topographiques situées dans le département français du Haut-Rhin, dans le Grand Est, respectivement à Oberhergheim (au nord) et Sausheim (au sud), entre Mulhouse et Colmar.

Le colombier
Le colombier

Le colombier

Ce colombier, soutenu par trois poteaux, présente la particularité de se détacher de la grange contre laquelle il s'adosse et d'avoir un toit qui rejoint ceux des deux granges qu'il côtoie. Depuis quelques années, il a été transféré à l'Écomusée d'Alsace à Ungersheim.

Berges de l'ill
Berges de l'ill

L'Ill

L’Ill, principale rivière de la plaine d'Alsace, dont le cours est de 216,7 km, est un important affluent gauche du Rhin.

Le canal du Quatelbach (canal Vauban)

En 1697, Louis XIV décide de protéger le village de Neuf-Brisach des autrichiens qui ont pris pieds dans la forteresse de Brisach. Vauban y réalise donc une véritable place forte à la demande du roi.

Découvrir...

La forêt du Thurwald
La forêt du Thurwald

La forêt du Thurwald

Une forêt de 439,97 hectares et 7,75 hectares d’étangs limités au nord par la forêt communale de Niederhergheim, au sud par celle de Biltzheim et bois privés, à l’ouest par le cours d’eau : vieille Thur ou Canal des 12 moulins, à l’est par des terres et des bois privés.

L'étang de Thurwald
L'étang de Thurwald

L'étang du Thurwald

Une gravière était en exploitation dans la forêt du Thurwald. Un immense lac avait pris place dans une clairière où la nature du sol ne permettait pas à la forêt de s’établir.

La forêt du Hardtwald

Forêt communale située à l’est du village, sa superficie est de 190,22 hectares.

Découvrir...